Gabriel naît le 19 février 1996 dans un petit village des Pyrénées du sud de la France.
La sortie du film « Les Choristes » marque sa jeune vie mais il ne sait pas encore à quel point.
Les petits chanteurs l’inspirent à écrire ses premières
chansons, il n’a que 9 ans.

A 13 ans, dès qu’il acquiert son premier ordinateur, il s’enregistre et publie régulièrement des
reprises sur internet.
Il commence les cours de chant et de musique. D’abord le piano, la guitare viendra un peu plus tard.
Arrivé au lycée, il choisit de s’installer à l’internat et intègre un groupe de rock, Origin’s, dans lequel il
compose les mélodies et écrit en anglais.
Sélectionnés à la finale de « La Bourse aux Jeunes talents Nîmois », ils terminent sur le podium.
Mais il ne se reconnaît pas dans cette identité, il profite d’être en ville pour commencer le Théâtre au
Conservatoire. En parallèle, Gabriel passe distraitement quelques castings dans la musique.

Le jeu valant plus que la chandelle, l’évolution et la découverte suffisent à nourrir sa passion.
Avec un ami à la guitare il continue à jouer des reprises pour mariages et autres évènements sous le
nom d’Epsilon.

Finalement, ses vidéos YouTube ne passent pas inaperçues et à la fin de l’année de ses 16 ans, il est
appelé pour les auditions de The Voice. Encore jeune dans son exécution prometteuse, il ne passe
pas la deuxième audition.

Gabriel retourne donc à ses études et après un Bac scientifique pour devenir ingénieur du son, il
s’oriente finalement vers le théâtre qu’il affectionne et intègre l’université.
À 18 ans, Repéré par Universal Music France, il est appelé pour incorporer un groupe vocal. Il finit par
décliner l’offre car “si le but était d’être interprète, je préfère le théâtre au chant” dit Gabriel.
Bien qu’il se plaise à interpréter des personnages sur scène, son cheminement lui fait ressentir le
besoin d’écrire ses propres histoires en utilisant ses mots pour jouer son propre rôle. Le chant et la
musique se révèlent être ses outils d’expression les plus justes.

Il devient alors Gabriel Joseph.

Gabriel Joseph, c’est une voix rauque qui chante des berceuses, inspiré par la classe originelle des
année 70 comme celle d’Otis Redding qu’il admire.
Avec le rock’n’roll d’Elvis et la fougue de Freddy Mercury, Gabriel rêve et se crée.
Dans la mélancolie d’Anthony and the Johnson, Gabriel se reconnaît.
Et puis il y a  Gregory Porter, Ben Harper, Claude Nougaro, Berger et bien sûr Jacques Brel.
Lors de l’été 2016 à Montréal, il remporte dans la catégorie Auteur Compositeur Inte
rprète le concours de L’étoile montante dans concours des Francofolies de Montréal .
Il a 20 ans et ce n’est que le début du chemin de notre “Crooner Sensible”.

Son Facebook: https://www.facebook.com/gabriel.joseph.musique/